3 bonnes raisons de se mettre à l’alpinisme

Posté par le Mai 8, 2020 dans Bienfaits du sport | 0 commentaires

En bonne forme physique, bien équipé et surtout très motivé, vous pouvez faire l’expérience inoubliable de l’alpinisme ! Les bienfaits apportés par cette pratique exigeante, mais passionnante, contribuent au bien-être. Cette découverte de la montagne se fait progressivement, auprès d’un guide qui vous initiera aux techniques de base de l’alpinisme.

Un sport d’évasion popularisé

Maurice Herzog, le tombeur de l’Annapurna il y a déjà 70 ans, ou plus récemment, le mythique homme-araignée Patrick Edlinger font inlassablement rêve. Ils sont entrés durablement dans l’inconscient collectif. La pratique sportive d’ascension en haute montagne s’est d’ailleurs répandue et féminisée dans les années 70-80 grâce au développement des sports d’hiver et des salles d’escalade dans les villes, surtout dans les années 2000.

Bien s’équiper pour monter sur les toits du monde

L’alpinisme tire son nom des Alpes où ont eu lieu les premières grandes ascensions de sommets, en plein essor au XIXe siècle, avant la conquête d’autres altitudes sur la planète. Gravir les cimes des montagnes conduit à randonner ou grimper selon les terrains abordés (roche, neige ou glace). L’escalade se pratique, elle, en salle ou à l’extérieur. Pour se lancer à l’assaut des sommets, des précautions en matière de sécurité et d’équipement s’avèrent impératives, prévoyez :

Il faut vous prémunir des intempéries et du froid qui peuvent gâcher un séjour en montagne ! Choisissez un blouson de ski confortable et taillé pour vous !

vue sur montagnes enneigées

Trois facteurs du succès de l’alpinisme

Lors d’un stage de découverte ou en rejoignant un club d’alpinisme, vivez des émotions et des sensations garanties :

  • C’est un sport complet, qui se pratique aussi bien en été qu’en hiver et qui recouvre une grande diversité d’activités sportives. Soumis à rude épreuve, tous les muscles du corps sont sollicités, sur un temps assez long, au cours d’épisodes très intenses lors de passages périlleux. Le système cardio-vasculaire, le dos et les abdominaux sont renforcés, la souplesse des articulations et le sens de l’équilibre sont favorisés.
  • Vous vous forgez un mental en acier : l’alpinisme est une école de la vie, qui peut structurer les jeunes par exemple. Elle apprend la concentration, la patience et le sang-froid, le dépassement graduel de ses propres limites. Les fonctions cérébrales sont stimulées pour mémoriser, surmonter les obstacles et être créatif.
  • À la fois plus puissant et serein dans sa tête, le sportif en montagne éprouve une meilleure perception de son corps, qui le rend paradoxalement plus attentif aux autres et à son environnement.

Peut-être relirez-vous Frison-Roche différemment !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *